• Camille Estivals

Comment et pourquoi suis-je devenue bijoutière-joaillière ?


Je reçois beaucoup de questions sur mon parcours, mes études et ce qui m'a donné envie de faire ce que je fais aujourd'hui : créer des bijoux uniques, objets pour et par le corps.



Travail de la cire à l'établi


Un terreau fertile


Depuis mon plus jeune âge, je fabrique. Des sculptures, des accessoires, des bijoux, des inventions improbables... C'est quelque chose que j'ai toujours fait. Tester de nouvelles techniques, me former à différents métiers, j'ai cette soif d'apprendre !

La plupart des membres de ma famille sont créatifs soit à travers leur métier, soit pour le plaisir. Je ne me souviens pas avoir passé des vacances avec les miens sans visiter un musée, connaître l'histoire du lieu que je découvrais et le savoir-faire artisanal local. J'ai eu la chance de grandir avec cette notion de curiosité culturelle.

Aujourd'hui rien n'a changé, je me nourris de toutes ces connaissances et prends plaisir à en découvrir davantage lorsque l'occasion se présente.



Un parcours scolaire singulier


Après l'obtention du bac je suis partie étudier l'Art et la Communication visuelle en école supérieure à Toulouse puis Montpellier. C'est durant ces années que j'ai appris à dessiner, peindre, et surtout à me trouver artistiquement parlant. C'est une chance d'avoir à ses côtés des professionnels qui nous enseignent leur savoir mais aussi leurs expériences. J'ai testé énormément de médiums, de techniques et de thèmes différents, pour commencer à m'apercevoir que j'aimais beaucoup dessiner et peindre de petits éléments, en détail... Quelque chose que l'on m'a reproché quelques fois d'ailleurs durant certains cours mais qui a été très bien accueilli lorsque j'ai intégré mes études de bijouterie-joaillerie !



Car ce qui me manquait durant mes études de graphisme, c'était la notion d'objet palpable, d'objet fini. À mon sens, les croquis et gouachés étaient une étape avant la réalisation d'une pièce et non la finalité de la chose. Après de longues recherches c'est vers la bijouterie-joaillerie que je me suis tournée. Je fabriquais déjà depuis plusieurs années des bijoux sous le nom d'une autre marque que celle-ci et j'adorais ce travail ! Il fallait que je me perfectionne, que j'apprenne toutes les cordes de ce sublime métier pour enfin proposer mes propres créations en argent, or et pierres précieuses.



Recherches et croquis du collier Euphoria

Croquis et gouaché style Art Nouveau - Bijou d'oreille


J'ai donc passé un CAP Art du bijou et du joyau option joaillerie puis un BMA (Brevet des métiers d'Art) option joaillerie. Ces deux diplômes se complètent à merveille et m'ont permis d'apprendre et de maîtriser les différentes bases du métier tels que la découpe du métal, la soudure-brasure, la sculpture sur cire, le polissage... mais aussi l'étude des alliages des métaux précieux ou non, la classification des pierres précieuses (diamant, émeraude, saphir et rubis), l'histoire des perles (perles fines, perles de culture...), le dessin technique, l'histoire de Bijou à travers les siècles...



Découpe et perçage pour les pierres précieuses


Approfondir ses connaissances


Suite à ces années d'études, j'ai continué à faire mûrir mon projet de créer mes propres bijoux en continuant d'apprendre d'autres techniques de bijouterie mais aussi de céramique. Car c'est à ce moment-là que j'ai rencontré cette matière étonnante et intriguante : la porcelaine.

Depuis quelques temps, je dessinais des bijoux moins conventionnels, avec des lignes et un design qui s'éloignaient de ce que j'avais pu apprendre auparavant. Je recherchais aussi une certaine originalité dans la matière, quelque chose qui ferait 100% écho à mes valeurs. Je voulais un médium naturel, brut, qui connote la terre, le retour aux sources, qui soit durable et solide. Et c'est ainsi que j'ai commencé à travailler la porcelaine, dans mon atelier.



Écailles en céramique prêtes pour leur première cuisson


La passion du bijou


Aujourd'hui, je n'imagine pas travailler un autre matériau. Cette terre, formée d'éléments simples et naturels (kaolin, quartz et feldspath) une fois cuite à haute température devient extrêmement solide malgré sa délicate apparence... Un contraste qui me fascine toujours ! On peut aussi la recycler, je récupère les chutes pour les mixer à de l'eau et en faire à nouveau de la terre à travailler. Elle se modèle, se transforme, au gré de mes envies ou des siennes. Tout est question de cycles.


Elle me permet de donner naissance à des formes inédites et d'explorer des thèmes originaux et plus profonds. Le bijou raconte une histoire, la sienne, la nôtre.


Chutes de porcelaine après sculpture d'un bijou

Grâce à elle, j'ai pu développer un grand nombre d'idées que je gardais enfouies depuis longtemps car chaque médium a ses contraintes et je n'imaginais pas réaliser certains modèles en métal (aspect final, poids, oxydation, prix...).

J'aime l'idée de représenter le temps qui passe et la nature en tant que finalités. Ils s'invitent dans toutes mes pièces, soit par petites touches soit comme maîtres de cérémonie. Je perçois le bijou comme une parure, un élément central de notre apparence qui reflète une partie de nous, de nos valeurs ou un simple trait de caractère. On aura envie de porter tel bijou un jour puis d'en porter un autre le jour suivant, selon son humeur et ce que l'on a envie de dévoiler aux autres.


Comme j'aime souvent le dire : "Montrez-moi quels bijoux vous portez et je devinerai qui vous êtes..." !


J'aime regarder les gens essayer mes pièces, lorsque le coup de coeur est là, la personne change d'attitude, elle dégage une émotion, une certaine confiance. C'est beau.



Le collier plastron Kirana

Mon savoir-faire en bijouterie-joaillerie


Certains d'entre vous sont curieux de découvrir les bijoux que je peux réaliser en argent, or ou platine.

Voici donc quelques-unes de mes pièces. Certaines sont des créations d'autres des commandes de clientes réalisées sur demande.


Collier papillons Argent 925 et cristal Baccarat 1er prix concours - Bague Or gris et morganite - Bague papillon Argent 925 et labradorite - Bague Argent 925 et perle de culture Akoya - Bague Or jaune et saphir - Pendentif Argent 925 et perle de culture Akoya - Bague Argent 925 et zirconium - Collier fleurs Argent 925 et diamant.


Aujourd'hui je souhaite m'exprimer différemment pour développer des concepts plus complexes, des pièces à la fois bijoux, histoires et sculptures aux frontières de l'art et de la mode textile. Vous pouvez découvrir une partie de ces créations dans la catégorie "Les uniques" de mon site. Je travaille actuellement sur de futurs modèles, à suivre...


Quelques adresses et références utiles


- Informations sur les diplômes de bijouterie-joaillerie : Institut National des Métiers d'Art INMA

- Que sont les Métiers d'Art et quelques chiffres : Ateliers d'Art de France

Bibliographie

- Art et techniques de la Bijouterie de Anastasia YOUNG

- Eclat - Maîtres de la bijouterie contemporaine de Carlos Pastor

- Le grand livre de la céramique de Louisa Taylor




#bijoux #atelier #porcelaine #bijoutier #joaillier #joaillerie #bijouterie #BMA #art #mode #creation #collection #ceramique #bijouxcouture #joyau #gouache #croquis #createur #contemporain



LIVRAISON OFFERTE

Dès 250 euros d'achat

PAIEMENT SÉCURISÉ

Visa, Maestro, MasterCard,

American Express, Paypal

ENVOI RAPIDE 48H

Livraison soignée avec numéro de suivi

SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Pendant 14 jours

RECEVEZ NOS INVITATIONS

Soyez prévenu(e) de la sortie des nouvelles pièces et des prochains évènements.

J'ai lu et accepté les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de notre entreprise Camille Estivals Bijoux. Vous pouvez à tout moment nous contacter pour vous désabonner de notre newsletter (contact@camille-estivals.com).

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc